Georges Clemenceau, L’Église, la République et la Liberté

Georges CLEMENCEAU
L’Église, la République et la Liberté

Janvier 2021, 110 p.
EAN : 978291259079

Ces textes de Clemenceau au Sénat (L’église, la République et la Liberté) et dans la presse (Toute la liberté, La thèse de Jaurès, Croire ou savoir, L’école et la liberté) argumentent contre l’influence de la religion dans une période où le Concordat napoléonien régnait encore en France. La loi de 1905 consistera principalement dans son abolition. Mais comme Clemenceau plaide également pour la liberté religieuse et celle de l’enseignement, ses textes ont bien préparé l’instauration de la laïcité. On constate au passage que les débats du parlement étaient alors des conférences de haute
tenue intellectuelle.

Georges Clemenceau (1841-1929) fut anticlérical et anticolonialiste, briseur de grèves comme ministre de l’Intérieur, sénateur (1902-1920), puis comme président du conseil (1906-1909 et 1917-1920), il a joué un rôle qui lui a valu le surnom de « Père la victoire » à l'issue de la Première Guerre mondiale.